Certifications en mécanique de machines fixes

Les certificats de qualification en mécanique de machines fixes délivrés par Emploi-Québec permettent aux personnes qui en sont titulaires de diriger, surveiller et vérifier une installation de machines fixes, ainsi que de voir à son entretien, à sa réparation ou à sa modification.

Chaque installation de machines fixes est classifiée par la Régie du bâtiment du Québec (RBQ)Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre et vous mènera dans un autre site. selon le type d’équipement qui la compose, sa puissance ou le réfrigérant utilisé. Ce classement détermine lequel des six certificats en mécanique de machines fixes est requis par Emploi Québec. 

Ainsi, il y a deux catégories de certificat qui comportent chacune différentes classes : 

  • Quatre certificats pour la catégorie « production d’énergie » (installation de chaudières, de turbines, etc.) :
    • Classe 1 (pour toutes les puissances d’installation)
    • Classe 2 (pour les chaudières haute pression et les chaudières à vapeur basse pression de 20 000 kW et moins, et pour tous les autres types de chaudières et de turbines)
    • Classe 3 (pour les chaudières haute pression et les chaudières à vapeur basse pression de 12 000 kW et moins, et pour tous les autres types de chaudières et de turbines)
    • Classe 4 (pour les chaudières haute pression et les chaudières à vapeur basse pression de 6 000 kW et moins, et pour tous les autres types de chaudières et de turbines)
  • Deux certificats pour la catégorie « appareils frigorifiques » :
    • Classe A (pour tous les types d’appareils)
    • Classe B (pour les appareils des groupes A2, A3, B2 et B3 de 250 kW et moins, et pour les appareils des groupes A1 et B1 de 900 kW et moins)

Pour en connaître davantage sur les différences entre chaque classe de mécanique de machines fixes, consultez la fiche d’information générale Certifications en mécanique de machines fixes (PDF, 183 Ko).