Assembleur ou assembleuse de charpentes métalliques

Description du métier

Le métier d'assembleur ou d'assembleuse industrielle se caractérise par des activités de travail distinctes selon qu'il est exercé dans les industries de fabrication d’autres tôles fortes et éléments de charpentes ou dans deux autres types d'industries, soit; chaudières, échangeurs de chaleur et réservoirs. La présente norme professionnelle vise spécifiquement la production d'éléments de charpentes. Ce métier est un des plus spécialisés de la fabrication métallique industrielle. Les principales fonctions exercées par l'assembleur ou l'assembleuse sont la lecture de plans et de dessins d'ateliers et l'assemblage en usine de différents types de composants de charpentes métalliques. Ils effectuent certaines opérations de préparation, de positionnement et de finition des composants. Ils effectuent également de nombreuses vérifications et ils préparent les assemblages en vue du soudage et de la finition. L'apprenti ou l'apprentie doit aussi posséder des connaissances de base en soudage afin de pouvoir communiquer avec les soudeurs, de prévenir les déformations et de pointer les composants.

Les compétences à maîtriser

Les trois compétences essentielles à l'obtention du certificat de qualification sont décrites dans la norme professionnelle. Pour démontrer la maîtrise de ces compétences, il faut être capable :

1. d'assembler des composants rectilignes de charpentes métalliques;
2. d'assembler des composants angulaires de charpentes métalliques;
3. d'assembler des composants apparents de charpentes métalliques.

Des indicateurs de performance servent à évaluer le degré de maîtrise de chaque compétence.

Au début de la démarche de qualification professionnelle, le compagnon évalue les compétences maîtrisées par la personne en apprentissage et ajuste le plan individuel d'apprentissage en conséquence. Le compagnon consigne les résultats de ses évaluations, au début et pendant l'apprentissage, dans le carnet à des fins de reconnaissance des compétences.

Durée de l'apprentissage

La durée de l'apprentissage peut varier selon l'expérience de l'apprenti ou de l'apprentie, l'organisation du travail, etc. Le comité sectoriel estime qu'il faut environ deux ans pour se qualifier.

Information complémentaire

Pour connaître toute l’information sur cette qualification volontaire, consultez les documents disponibles dans la colonne de droite.