Machiniste sur machine-outil conventionnelle

Description du métier

Les machinistes sur machines-outils conventionnelles règlent et conduisent diverses machines destinées à tailler ou à meuler le métal, le plastique ou d'autres matériaux pour fabriquer, modifier ou réparer des pièces ou des articles de dimensions précises. 

Ils et elles conduisent les machines-outils conventionnelles, dont les plus répandues dans les entreprises sont les fraiseuses, les tours, les aléseuses, les perceuses et les rectifieuses. 

Les machinistes sur machines-outils conventionnelles doivent être en mesure de lire et d'interpréter des dessins de détail qui peuvent être complexes. Ils et elles doivent pouvoir effectuer des calculs et résoudre des problèmes qui font appel à des notions de mathématiques appliquées. L'exercice du métier exige aussi des connaissances en métrologie et sur les matériaux. 

Ces machinistes doivent avoir les habiletés nécessaires pour utiliser les techniques appropriées de manutention et de montage des pièces ainsi que les différents procédés d'usinage. 

Pour exercer correctement le métier, il faut avoir des habiletés particulières de perception spatiale de manière à bien visualiser la pièce à usiner et à la représenter en trois dimensions. 

Les modes d'organisation du travail et de la production varient beaucoup en fonction des caractéristiques du parc de machines-outils et du type de production : fabrication, réparation ou modification, pièces unitaires et en petits lots ou pièces en série. 

Dans certaines entreprises, les machinistes sur machines-outils conventionnelles peuvent avoir à se servir de toutes les machines-outils; c'est la polyvalence qui l'emporte sur toute autre considération. Dans d’autres entreprises, chaque machiniste utilise une seule machine-outil. Certaines machines-outils (les rectifieuses par exemple) sont réservées à des machinistes dont ce type d'équipement est la spécialité.

Les compétences à maîtriser

Les représentants et représentantes du secteur de la fabrication métallique industrielle considèrent que les quatre compétences suivantes sont essentielles à la maîtrise du métier de machiniste sur machines-outils conventionnelles :

1. Être capable de traiter l’information
2. Être capable d’effectuer des travaux de préparation et de finition des pièces
3. Être capable d’usiner des pièces
4. Être capable de planifier l’usinage d'une pièce

Démontrer la maîtrise des quatre compétences essentielles est obligatoire pour obtenir le certificat de qualification professionnelle de machiniste sur machines-outils conventionnelles.

Pour obtenir le certificat de qualification professionnelle, le ou la machiniste doit être en mesure d’usiner les pièces à l’aide d'au moins deux types de machines-outils conventionnelles parmi les suivantes : tour, fraiseuse, aléseuse, rectifieuse ou perceuse radiale.

Durée de l'apprentissage

La durée de l'apprentissage pour un candidat ou une candidate qui s’inscrit au PAMT peut varier selon son expérience, l'organisation du travail, etc. 

Le comité sectoriel considère que la durée de l'apprentissage pour acquérir la maîtrise des compétences essentielles pour le métier de machiniste sur machines-outils conventionnelles peut s'étaler sur une période maximale de trois ans pour les apprentis et les apprenties titulaires d'un DEP en techniques d'usinage. La période d'apprentissage pourrait s'avérer plus longue pour les personnes sans formation professionnelle de base.

Information complémentaire

Pour connaître toute l’information sur cette qualification volontaire, consultez les documents disponibles dans la colonne de droite.