Mineur ou mineuse sous terre

Description du métier

Les mineurs et mineuses sous terre s'emploient à l’extraction du minerai dans des exploitations minières souterraines. Leur travail consiste avant tout à effectuer l'écaillage des plafonds et des parois, à installer et à vérifier les systèmes de soutènement, à effectuer différents travaux de forage, à préparer le sautage et à déblayer les lieux de la roche abattue. Les tâches des mineurs et des mineuses sous terre comprennent également le montage et le démontage des échafaudages.

Pour effectuer leur travail, les mineurs et les mineuses sous terre doivent appliquer les règlements relatifs à la santé et à la sécurité du travail et les moyens de prévention prévus. Ils ou elles doivent également avoir des notions de lecture de plans, connaître les principes de construction de divers ouvrages et être en mesure de prodiguer les premiers soins et d'appliquer les procédures d’urgence. Des notions de mécanique, de physique appliquée et de géologie peuvent également être utiles.

Les mineurs et mineuses sous terre exercent leurs tâches dans un milieu hostile. L'obscurité, l'humidité, le froid, la chaleur, la poussière, le bruit et les vibrations provoquées par l'équipement utilisé ainsi que la manipulation de produits dangereux (explosifs, air comprimé, huiles, etc.) caractérisent leur environnement de travail. Le métier exige une bonne santé, une bonne condition physique et beaucoup de résistance. Les mineurs et les mineuses sous terre doivent posséder une bonne dextérité manuelle afin de régler et de faire fonctionner l'équipement et d'effectuer l'assemblage et le raccordement des circuits de tir.

Les mineurs et mineuses sous terre doivent être souples, avoir une bonne coordination, un très bon sens de l'équilibre ainsi qu'une grande capacité de concentration pour être en mesure de travailler dans l'obscurité, en terrain accidenté, sur des échafaudages ou dans des endroits restreints. Une bonne vue, une bonne capacité auditive, de même qu'un bon odorat sont également essentiels à la pratique du métier.

Les mineurs et les mineuses sous terre doivent organiser leur travail, réagir avec discernement et rapidement à des situations urgentes ou imprévues, travailler avec méthode et coordination, travailler de façon sécuritaire pour eux-mêmes et pour les autres et se préoccuper d'informer les autres et de s'informer.

Les compétences à maîtriser

Les représentantes et représentants du secteur de l'industrie des mines considèrent les compétences suivantes comme essentielles à la maîtrise du métier de mineur ou mineuse sous terre :

1- Être capable de purger la roche instable
2- Être capable d'installer un système de soutènement
3- Être capable de forer la roche
4- Être capable d'effectuer des travaux relatifs au sautage
5- Être capable d'effectuer des travaux de déblaiement et de transport de la roche abattue

La démonstration de la maîtrise des 5 compétences essentielles est obligatoire pour obtenir le certificat de qualification professionnelle de mineur ou mineuse sous terre. 

La compétence suivante est jugée complémentaire à l'exercice du métier de mineur ou mineuse sous terre, la démonstration de sa maîtrise permettra à la personne visée d'obtenir une attestation de compétence :

6- Être capable de faire fonctionner un équipement spécialisé de forage.

Durée de l'apprentissage

La durée de l'apprentissage pour un candidat s’inscrivant au PAMT peut varier selon l'expérience de l'apprenti ou de l'apprentie, l'organisation du travail, etc. 

Le Comité sectoriel considère que la durée de l'apprentissage pour acquérir la maîtrise des compétences essentielles du métier de mineur ou mineuse sous terre peut s'étaler sur une période de 36 mois.

Information complémentaire

Pour connaître toute l’information sur cette qualification volontaire, consultez les documents disponibles dans la colonne de droite.