Peintre-finisseur ou peintre-finisseuse sur bois

Description du métier

La peinture-finition sur bois se pratique dans les entreprises de finition de produits en bois qui fabriquent des meubles, des boiseries architecturales, des mobiliers intégrés, des armoires de cuisine et de salle de bain, etc. Les principales fonctions de travail du peintre-finisseur ou de la peintre-finisseuse sur bois sont la préparation de la surface, l'application des produits de mise en teinte, l'application des enduits protecteurs, le sablage et l'application de produits de finition, le décapage et l'exécution de retouches. Le travail de peintre-finisseur ou de peintre-finisseuse peut également comprendre, en tant que fonction complémentaire, la préparation des colorants. L'exercice du métier suppose que le peintre-finisseur ou la peintre-finisseuse sur bois puisse reconnaître les produits de finition, distinguer les processus de finition, utiliser l'équipement et les produits de finition, respecter les règles de santé et de sécurité, mettre en application les règles du contrôle de la qualité et planifier son travail.

Les compétences à maîtriser

Les six compétences essentielles à l'obtention du certificat de qualification sont décrites dans la norme professionnelle. Pour démontrer la maîtrise de ces compétences, il faut être capable :

1. de planifier son travail;
2. de préparer les surfaces;
3. d'appliquer les produits de mise en teinte;
4. d'appliquer les produits de revêtement;
5. d'effectuer le décapage;
6. de faire les retouches.

La compétence suivante est complémentaire et n’est pas obligatoire pour l'obtention du certificat, soit être capable :

7. d'effectuer les colorations.

Des indicateurs de performance servent à évaluer le degré de maîtrise de chaque compétence.

Au début de la démarche de qualification professionnelle, le compagnon évalue les compétences maîtrisées par la personne en apprentissage et ajuste le plan individuel d'apprentissage en conséquence. Le compagnon consigne les résultats de ses évaluations, au début et pendant l'apprentissage, dans le carnet à des fins de reconnaissance des compétences.

Durée de l'apprentissage

La durée de l'apprentissage peut varier selon l'expérience de l'apprenti ou de l'apprentie, l'organisation du travail, etc. Le comité sectoriel estime qu'il faut environ deux à trois ans pour se qualifier.

Information complémentaire

Pour connaître toute l'information sur cette qualification volontaire, consultez les documents disponibles dans la colonne de droite.