Poissonnière ou poissonnier

Description du métier

Ce métier se retrouve principalement dans les entreprises du secteur du commerce de l'alimentation. La personne exerçant ce métier doit connaître les différentes espèces de produits de la mer commercialisés, leur nomenclature (exemple : sole = plie à grande bouche), leur morphologie, leur environnement naturel, leur provenance, leur texture, les moyens utilisés pour leur transport, leurs conditions d'entreposage, etc. Elle doit être en mesure de donner l'information pertinente à la clientèle sur les différents types de produits, de décrire leurs caractéristiques et de suggérer des substituts. Elle doit connaître aussi la classification de certains produits de même que la durée de conservation, les utilisations, les combinaisons et les transformations selon l'espèce et sa qualité. Elle doit reconnaître les indicateurs de fraîcheur des différents types de produits de la mer, les signes associés aux phases de processus de dégradation des produits et des sources possibles de détérioration. Enfin, elle doit connaître les conditions de conservation et de viabilité selon l'espèce.

Les compétences à maîtriser

Les quatre compétences essentielles à l'obtention du certificat de qualification sont décrites dans la norme professionnelle. Pour démontrer la maîtrise de ces compétences, il faut être capable :

1. de préparer pour la vente des produits de la pêche;
2. d'aménager et d’entretenir l'aire de vente des produits de la pêche;
3. de servir la clientèle;
4. d'assister la personne responsable de la gestion du point de vente.

Des indicateurs de performance servent à évaluer le degré de maîtrise de chaque compétence.

Au début de la démarche de qualification professionnelle, le compagnon évalue les compétences maîtrisées par la personne en apprentissage et ajuste le plan individuel d'apprentissage en conséquence. Le compagnon consigne les résultats de ses évaluations, au début et pendant l'apprentissage, dans le carnet à des fins de reconnaissance des compétences.

Durée de l'apprentissage

La durée de l'apprentissage peut varier selon l'expérience de l'apprenti ou de l'apprentie, l'organisation du travail, etc. Le comité sectoriel estime qu'il faut environ douze à dix-huit mois pour se qualifier.

Information complémentaire

Pour connaître toute l'information sur cette qualification volontaire, consultez les documents disponibles dans la colonne de droite.