Soudeur ou soudeuse

Description du métier

Les soudeurs et les soudeuses sont des ouvriers et des ouvrières spécialisées dont la tâche principale consiste à souder des pièces de métal à l’aide de machines à souder et de matériel de soudage en ayant recours à un procédé de soudage manuel ou semi-automatique. Les soudeurs et les soudeuses exercent leur métier dans des milieux industriels variés, ayant chacun un environnement de travail distinct. Ainsi, ils et elles peuvent travailler dans des industries manufacturières, dans des entreprises de services et pour des entrepreneurs et entrepreneures en construction. L’exercice de ce métier exige généralement une formation scolaire de type professionnel de même qu’un apprentissage en cours d’emploi.

Les compétences à maîtriser

Les compétences essentielles à l’obtention du certificat de qualification sont décrites dans la norme professionnelle. Pour maîtriser ces compétences, il faut être capable :

1. de planifier les travaux de soudage;

2 d’appliquer un procédé de soudage manuel ou semi-automatique; 

3. de vérifier la qualité du travail;

Trois compétences sont obligatoires pour obtenir le certificat de qualification de soudeur ou soudeuse. À ces trois compétences, s’ajoute une compétence complémentaire qui se rapporte spécifiquement à l’exercice du métier dans le domaine de la tôle forte : 

4. Être capable d’effectuer les travaux connexes au soudage. 

Des indicateurs de performance servent à évaluer le degré de maîtrise de chaque compétence. 

Au début de la démarche de qualification professionnelle, le compagnon ou la compagne évalue les compétences maîtrisées par la personne en apprentissage et ajuste le plan individuel d’apprentissage en conséquence. Le compagnon ou la compagne consigne les résultats de ses évaluations, au début et pendant l’apprentissage, dans le carnet à des fins de reconnaissance des compétences.

Durée de l'apprentissage

La durée de l’apprentissage peut varier selon l’expérience de l‘apprenti ou de l’apprentie, l’organisation du travail, etc. Le comité sectoriel de main-d’œuvre estime qu’il faut environ deux ans pour se qualifier.

Information complémentaire

Pour connaître toute l’information sur cette qualification volontaire, consultez les documents disponibles dans la colonne de droite.