Vous êtes ici : Accueil > Bas-Saint-Laurent > Portrait de l'emploi et du marché du travail

Portrait de l'emploi et du marché du travail

Après une année 2013 difficile, les principaux indicateurs du marché du travail bas-laurentien ont poursuivi leur décroissance en 2014. La population active1 a connu une diminution de 5 300 personnes entre 2013 et 2014 (−5,4 %) alors que la région a perdu 3 800 emplois (-4,3 %) lors de cette même période. Alors qu’en 2012, le Bas-Saint-Laurent atteignait un sommet historique au niveau de la population active et de l’emploi, deux ans plus tard, ces deux indicateurs se situent au niveau le plus faible depuis 2002. De leurs côtés, le taux d’activité et le taux d’emploi2 ont connu une variation similaire à l’emploi et à la population active avec une diminution respective de 3,1 et 2,2 points de pourcentage sur la même période. Cette décroissance des principaux indicateurs du marché du travail de la région est une conséquence de la combinaison de l’évolution démographique de la région ainsi que d’un ralentissement du marché du travail survenu en 2014.

Indicateurs du marché du travail au Bas-Saint-Laurent

Indicateurs du marché du travail au Bas-Saint-Laurent
Données annuelles Variation 2013-2014
2013 2014 Nombre %
Population de 15 ans et plus (000)

170,5

170,5

0,0

0,0

Population active (000)

98,7

93,4

- 5,3

- 5,4

Emplois (000)

88,9

85,1

- 3,8

- 4,3

Temps plein (000)

71,9

67,7

- 4,2

- 5,8

Temps partiel (000)

17,0

17,4

0,4

2,4

Chômeurs et chômeuses (000)

9,8

8,4

-1,4

- 14,3

Taux de chômage (%)

9,9 %

9,0 %

-0,9

 

Taux d’activité 15 ans et plus (%)

57,9 %

54,8 %

3,1

 

Taux d’emploi 15 ans et plus  (%)

52,1 %

49,9 %

2,2

 

Tableau 1 : Source : Statistiques Canada – Enquête sur la population active – Moyennes annuelles

Au niveau démographique, l’importance relative des individus âgés de 65 ans et plus augmente d’année en année au Bas-Saint-Laurent. Ce phénomène cause une pression à la baisse sur plusieurs indicateurs du marché du travail, dont l’emploi, la population active, le taux d’activité et le taux d’emploi, qui n’est pas nécessairement le résultat d’une détérioration de l’économie de la région, mais plutôt d’une plus grande inactivité des individus situés à l’intérieur de cette tranche d’âge.

Selon les données de l’Enquête sur la population active (EPA), entre 2012 et 2014, la population âgée de 15 ans et plus est demeurée stable au Bas-Saint-Laurent alors que le nombre d’individus âgés entre 15 et 64 ans a chuté de 8 600 (-6,5 %) lors de cette période. Le vieillissement de la population de la région a un impact sur le taux d’activité de celle-ci. Effectivement, on remarque qu’à partir de 60 ans, le taux d’activité des individus diminue fortement. En 2014, au Bas-Saint-Laurent, c’est 42,4 % des individus âgés entre 60 et 64 ans qui étaient actifs sur le marché du travail contre 73,0 % chez la population âgée entre 15 et 64 ans. Ce pourcentage chute à 6,2 % chez les individus âgés de 65 ans et plus. Les mêmes constats peuvent être faits concernant le taux d’emploi. Ainsi, dans cette situation, une partie de la diminution de l’emploi et de la population active est le résultat d’une décroissance du bassin de main-d’œuvre de la région.

Cependant, il serait faux de prétendre que le recul des principaux indicateurs du marché du travail bas-laurentien est seulement la conséquence de l’évolution démographique de la région. Effectivement, on observe aussi un ralentissement de l’activité sur le marché du travail de la région entre 2013 et 2014. Sachant que les indicateurs du marché du travail pour la population de 15 ans et plus subissent une pression à la baisse en raison de la démographie, il est justifié d’analyser l’évolution du taux d’activité et du taux d’emploi de la population 15-64 ans pour avoir une vision plus claire du marché du travail. En effet, les individus âgés entre 15 et 64 ans comptent pour 97 % des travailleurs au Bas-Saint-Laurent. L’utilisation d’indicateurs en pourcentage comme le taux d’activité et le taux d’emploi (proportion des individus actifs sur le marché du travail et en emploi) permet de constater clairement les tendances du marché du travail malgré une diminution importante de leur nombre.

En observant les données entre 2012 et 2014, deux constats peuvent être faits. Entre 2012 et 2013, malgré une diminution importante de l’emploi (-6 700) et de la population active (-5 400), le taux d’activité des 15-64 ans est demeuré stable alors que le taux d’emploi a connu une légère diminution (-1,3 %). Ainsi, il est possible de conclure que la diminution de l’emploi et de la population active, lors de cette période, a majoritairement été la conséquence de l’évolution démographique de la population au Bas-Saint-Laurent.

Cependant, la situation est tout autre entre 2013 et 2014, car le taux d’activité et le taux d’emploi des personnes de 15-64 ans ont connu un recul de 2,9 % et 1,9 %. Le recul du taux de chômage (−0,9 %) entre 2013 et 2014 au Bas-Saint-Laurent causé par la diminution du nombre de chômeurs (-1 400) reflète une certaine dégradation de la situation du marché du travail de la région.

1 La population active représente la somme des personnes en emploi et des personnes recherchant activement de  l’emploi (chômeurs)

2 Le taux d’activité représente la proportion de la population en âge de travailler qui est active sur le marché du travail alors que le taux d’emploi représente la proportion de la population en âge de travailler qui est en emploi. Il est possible de calculer ces indicateurs pour des sous-groupes de la population (ex. : 15-64 ans).