Vous êtes ici : Accueil > Centre-du-Québec > Le Centre-du-Québec et ses territoires

Le Centre-du-Québec et ses territoires

Un regard sur la région

Située au sud du fleuve Saint-Laurent et à mi-chemin entre Montréal et Québec, la région Centre-du-Québec couvre une superficie de 6 980 km2. Elle compte 81 municipalités, dont 9 villes (Bécancour, Daveluyville, Drummondville, Kingsey Falls, Nicolet, Plessisville, Princeville, Victoriaville et Warwick) et 2 réserves indiennes (Odanak et Wôlinak).

La région se divise en 5 municipalités régionales de comté (MRC) : Arthabaska, Bécancour, Drummond, L'Érable et Nicolet-Yamaska. Selon le recensement de 2011, la population du Centre-du-Québec totalisait
234 165 habitants, formant près de 3 % de la population totale du Québec.

Les 5 MRC en bref

Les données suivantes sont tirées du recensement de 2011 de Statistique Canada.

MRC de DrummondMRC d'ArthabaskaMRC de l'ÉrableMRC de Nicolet-YamaskaMRC de Bécancour
Population98 68169 23723 36622 79820 081
Superficie du territoire (km2)1 6001 8901 2871 0081 145
Densité de la population (habitants/km2)61,736,618,222,617,5

Une économie florissante

Le  Centre-du-Québec bénéficie d'une économie diversifiée qui repose sur le dynamisme des activités manufacturières et agricoles. Les emplois manufacturiers, nombreux et offrant de bonnes perspectives d'emploi, distinguent la région des autres. Ce dynamisme est aussi palpable dans les secteurs des services, de la construction, des communications et du commerce de détail et de gros. La région est également l'hôte d'événements touristiques majeurs qui font sa renommée.

Force vive : environnement et développement durable

La région se préoccupe fortement du développement durable et de la préservation de l'environnement, faisant ainsi figure de précurseur au Québec. De fait, bon nombre d'entreprises s'affichent à juste titre comme des chefs de file dans le domaine des technologies et des systèmes logistiques de récupération, de gestion et de valorisation des matières résiduelles. Depuis le début des années 1980, le Centre-du-Québec se démarque par son travail de sensibilisation et d'éducation entourant la récupération au Québec. Le premier centre de formation en entreprise et récupération (CFER)Ce lien ouvrira une nouvelle fenêtre et vous mènera dans un autre site. à voir le jour a été implanté dans la région. Aujourd’hui, on en dénombre 17 répartis dans la province.

Emploi-Québec dans la région

Dans la région, les services d'Emploi-Québec offerts aux chercheuses et chercheurs d'emploi et aux entreprises sont accessibles par l'entremise de 4 centres locaux d'emploi (CLE de Victoriaville, CLE de Drummondville, CLE de L'Érable et CLE de Nicolet-Bécancour). On compte 2 visioguichets dans la région, l'un à Nicolet (dans les bureaux de Services Québec) et l'autre dans le secteur Gentilly de Bécancour (dans les bureaux de Gentilly Transit Jeunesse). Les visioguichets permettent de faire des entrevues à distance avec un agent, de déposer et de recevoir des documents et des formulaires, d'obtenir de l'information sur le suivi et l'avancement de son dossier et d'accéder au site Internet d'Emploi-Québec. Tout en rehaussant l'offre de services à la population, ils permettent de réduire les déplacements de la clientèle et de diminuer le sentiment d'éloignement de certaines personnes. Ils assurent une présence d'Emploi-Québec sur tout le territoire des MRC de Nicolet-Yamaska et de Bécancour.

Depuis 2006, Emploi-Québec Centre-du-Québec est responsable de la gestion du Programme de subventions aux entreprises adaptées (PSEA) pour l'ensemble du Québec. Ce programme vise 2 objectifs : créer des emplois adaptés aux besoins des personnes handicapées et consolider l'employabilité de ces personnes pour qu'elles puissent occuper un emploi standard à long terme. Notons également que, depuis 2007, le Centre-du-Québec est responsable, pour l'ensemble de la province, du traitement des demandes concernant la qualification obligatoire et c'est au Centre administratif de la qualification professionnelle (CAQP), situé à Victoriaville, qu'a été confié ce travail.