Vous êtes ici : Accueil > Laurentides > La région des Laurentides et ses territoires

La région des Laurentides et ses territoires

La région des Laurentides est située dans la couronne nord de Montréal, bordée au sud par la rivière des Mille-Îles et au nord par la forêt boréale. Elle se caractérise notamment par ses attraits touristiques, sa forte croissance démographique ainsi que la présence d'entreprises des secteurs de l’aéronautique, de la forêt et de la transformation du bois.

Des perspectives démographiques enviables 

Avec près de 602 000 habitants, la région des Laurentides représente 7,2 % de la population du Québec en 2016, ce qui la classe, parmi les 17 régions administratives du Québec, au 4e rang pour la taille de sa population. Selon les prévisions de l’Institut de la statistique du Québec (ISQ), la population des Laurentides croîtra de 27,7 % entre 2011 et 2036. Cette progression est largement supérieure à la moyenne de l’ensemble des régions du Québec (17,3 %).

Le territoire des Laurentides est divisé en sept municipalités régionales de comté (MRC) et un territoire équivalent (Mirabel) qui, à leur tour, regroupent 76 municipalités. Le territoire de Mirabel et les trois MRC situées au sud de la région, soit celles de Deux-Montagnes, de Thérèse-De Blainville et de La Rivière-du-Nord, comptent un peu plus de 73 % de la population des Laurentides. La MRC d’Argenteuil et les trois MRC situées plus au nord, soit Les Pays-d’en-Haut, Les Laurentides et Antoine-Labelle, recensent 27 % de la population et s’étendent sur de vastes territoires montagneux et forestiers. Les activités qui y prédominent varient grandement d’une MRC à l’autre.

Une économie et des territoires très diversifiés 

Région métropolitaine au sud 

Le sud des Laurentides est la partie la plus urbaine de la région. On y trouve un important secteur commercial et des entreprises manufacturières diversifiées, de même qu'un secteur agricole assez étendu. Les municipalités qui la composent font partie de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal; elles se situent entre la bordure de la rivière des Mille-Îles et la ville de Saint-Jérôme. Leur développement socioéconomique est particulièrement favorisé par une démographie en expansion, une main-d'œuvre diversifiée, un service de transport développé, ainsi que par la proximité du marché de la métropole. Le navettage des travailleuses et des travailleurs en provenance et en direction de Montréal et de Laval constitue une autre caractéristique notable du sud des Laurentides.

Au fil des ans, des industries du secteur de la fabrication de matériel de transport, notamment de l'aéronautique, ont fait leur apparition dans la municipalité de Mirabel et celles des environs. Ces entreprises de haute technologie contribuent au développement de la région par leurs investissements et la création d'emplois. Les secteurs de la construction et du commerce de détail sont aussi en pleine expansion dans le sud des Laurentides, notamment en raison de la forte croissance démographique. 

Tourisme et villégiature au centre

Le centre des Laurentides (MRC d'Argenteuil, des Pays-d'en-Haut et des Laurentides) s'est développé en grande partie autour des activités touristiques et de villégiature quatre saisons. La station Mont-Tremblant, par exemple, est l'une des plus importantes destinations touristiques en Amérique du Nord. Au cours des années, de nombreuses résidences secondaires sont devenues des résidences principales.

Nature et grands espaces au nord 

Le nord des Laurentides (MRC d'Antoine-Labelle) connaît la plus faible croissance démographique de la région. L'exploitation et la transformation des ressources de la forêt occupent une grande partie de l'économie de ce territoire. La MRC d'Antoine-Labelle mise également sur le tourisme dans ses projets de développement socioéconomique. 

Les créneaux d’excellence 

La région des Laurentides compte également trois créneaux d’excellence :

La forêt 

Le créneau Signature Bois Laurentides rassemble des entreprises des secteurs de la sylviculture et de la transformation du bois qui misent sur l’excellence des activités durables et créent de la valeur ajoutée à chacune des étapes de fabrication des produits du bois. 

Le tourisme 

La région est un chef de file en ce qui a trait au tourisme de villégiature quatre saisons, étant reconnue au Québec comme une destination plein air offrant un réseau d’hébergement et des activités de loisir de niveau international. 

Le transport terrestre avancé

a région joue un rôle important dans ce secteur qui regroupe, notamment, les composantes et les procédés de fabrication de véhicules légers ou lourds à la fine pointe de la technologie en matière d’efficacité énergétique ainsi que les véhicules électriques. Elle compte un bassin de main-d’œuvre spécialisée, des entreprises d’assemblage de véhicules ou de fabrication de pièces et matériaux, ainsi que quatre centres d’expertise en transport terrestre avancé.