Vous êtes ici : Accueil > Laurentides > Portrait de l'emploi et du marché du travail

Portrait de l'emploi et du marché du travail

La région des Laurentides en quelques chiffres

En moyenne, pour l’année 2015, il y avait dans la région :

  • 311 800 personnes en emploi, ce qui en fait la 4e région en importance, après celles de Montréal (969 000), de la Montérégie (776 100) et de la Capitale-Nationale (400 900);
  • 20 300 personnes en chômage;
  • Un taux d’emploi de 63,3 %, supérieur à ceux du Québec (59,9 %) et de la région métropolitaine de Montréal (60,8 %);
  • Un taux de chômage de 6,1 %, inférieur à celui de la moyenne québécoise (7,6 %) et à celui enregistré dans la région métropolitaine de Montréal (8,4 %).

Évolution des principaux indicateurs du marché de l’emploi dans les Laurentides 2011-2015

Évolution des principaux indicateurs du marché de l’emploi dans les Laurentides 2011-2015

 

2011 2012 2013 2014 2015
Personnes en emploi 289 900 301 700 307 100 295 200 311 800
Personnes en chômage 26 700 21 900 23 800 22 400 20 300
Taux d’emploi 62,0 % 63,5 % 63,8 % 60,6 % 63,3 %
Taux de chômage 8,4 % 6,8 % 7,2 % 7,1 % 6,1 %

Source : Statistique Canada, Enquête sur la population active. Moyennes annuelles.

Plus de 60 000 emplois à pourvoir de 2015 à 2019

La région des Laurentides présente des perspectives d’emploi favorables pour les prochaines années. En effet, Emploi-Québec estime à 60 100 le nombre d’emplois qui seront à pourvoir dans la région de 2015 à 2019. Près de 30 % de ces emplois verront le jour pour répondre à la croissance des entreprises, entraînant ainsi la création nette de 17 700 emplois et environ 70 % pour remplacer les 42 400 départs à la retraite.

Le taux de chômage poursuivra sa tendance à la baisse, pour atteindre 5,7 % en 2019, soit le taux le plus bas depuis 1987. Ainsi, les perspectives d’emploi seront favorables pour les finissants, les personnes au chômage, les travailleuses et les travailleurs plus âgés désirant demeurer actifs.

Plusieurs secteurs d’activité économique bénéficieront de cette progression d’emploi. La croissance se concentrera davantage dans les services, un secteur qui emploie huit travailleurs sur dix dans les Laurentides, comme dans l’ensemble du Québec. En fait, la croissance démographique et le vieillissement de la population que connaît la région continueront de soutenir la demande de services, notamment ceux liés à la consommation. Le secteur des soins de santé et de l’assistance sociale, celui de l’information, de la culture et des loisirs ainsi que celui de l’hébergement et des services de restauration continueront de croître à un rythme supérieur à la moyenne d’ici à 2019.