Vous êtes ici : Accueil > MontréalTémoignages

Le jour où j'ai décidé de prendre ma vie en main!

Amina Aichaoui
Montréal

En 2004, je foulais le sol du Québec pour la première fois, accompagnée de ma famille. À l'époque, je n'étais âgée que de 15 ans et ne parlais pas un mot français. Afin d'être en mesure de poursuivre ma scolarité, on m'a dirigée vers une classe d'accueil d'un établissement d'enseignement secondaire spécialement créée pour les élèves nouvellement arrivés dans la province. Mon intégration ne fut pas comme je me l'étais imaginée : j'avais de la difficulté à suivre le rythme, à me faire de nouvelles amies, à m'intéresser à ce que je faisais. Découragée, j'ai finalement quitté les bancs de l'école avant d'avoir pu obtenir mon diplôme d'études secondaires.

J'ai cumulé quelques petits boulots jusqu'à mon 18e anniversaire. À ce moment-là, j'ai pu obtenir une aide financière de dernier recours. Après quelques mois, j'ai voulu augmenter mes revenus et me suis donc trouvé un emploi. Celui-ci ne fut que de courte durée, me forçant ainsi à trouver un autre emploi que j'ai également perdu.

Emploi-Québec : une aide adaptée pour briser le cycle de la pauvreté

Face à cette situation où je n'arrivais pas à me trouver un emploi stable, principalement en raison d'un bagage de connaissances plutôt restreint, je suis retournée au Centre local d'emploi de Montréal-Nord. À ce moment-là, j'avais la ferme intention de terminer mes études secondaires afin d'éviter de me trouver à nouveau dans une situation de pauvreté. J'ai rencontré mon agente d'aide à l'emploi qui m'a écoutée et m'a référée à des ressources afin de trouver un soutien immédiat, vu la précarité de mes revenus. J'ai ensuite pu effectuer une démarche d'orientation complète qui m'a permis de mieux me connaître et de déterminer mes objectifs professionnels. C'était clair pour moi : je voulais travailler dans le domaine de la vente-conseil.

Emploi-Québec m'a soutenue et m'a permis de terminer les cours de niveau secondaire préalables au programme de formation professionnelle en vente-conseil que je voulais entreprendre. Parallèlement, j'ai pris l'initiative de commencer à apprendre l'anglais afin de développer des compétences additionnelles en vue d'obtenir un emploi dans le domaine que je visais.

Un parcours vers un métier passionnant!

Grâce à Emploi-Québec, je suis maintenant diplômée de l'École des métiers de l'informatique, du commerce et de l'administration, où j'ai suivi une formation en vente-conseil, avec une spécialisation en vente automobile. J'ai adoré ma formation qui me permet maintenant d'être plus polyvalente et mobile.

Entreprendre cette formation a certainement marqué un tournant majeur dans ma vie. J'ai trouvé une source de motivation et regagné l'estime de moi que j'avais perdue. J'ai également ciblé mes intérêts pour mon avenir professionnel et, surtout, j'occupe maintenant un emploi en vente-conseil qui me passionne!

Au long de mon parcours, j'ai rencontré des professeurs qui m'ont insufflé courage et détermination. J'ai développé un nouveau réseau professionnel et me suis fait de nouveaux amis partageant mes intérêts. J'ai aussi découvert plusieurs facettes du marketing et j'ai maintenant l'ambition de poursuivre mes études à l'université.

Des remerciements sincères

Présentement, j'offre ce témoignage qui, je l'espère, inspirera d'autres jeunes filles ayant un parcours similaire au mien. De nombreuses ressources sont disponibles chez Emploi-Québec et le soutien offert est hors pair! Si je ne m'étais pas prise en main et n'avais pas rencontré mon agente d'aide à l'emploi, je serais probablement encore au point de départ, à cumuler des emplois instables me procurant un revenu insuffisant.

Mon agente a réalisé un travail remarquable et a été présente tout au long de mon parcours vers l'emploi. Elle a su comprendre ma réalité culturelle ainsi que mes besoins et trouver les ressources adéquates. Lorsque j'ai entrepris ma formation professionnelle, j'ai aussi obtenu le soutien d'un agent de suivi d'Emploi-Québec qui m'a fourni l'aide pour compléter ma formation.

Aujourd'hui, je vous dis : osez! Osez aller de l'avant, obtenir l'aide nécessaire et entreprendre un parcours vers l'emploi!